Le proviseur du lycée Peytavin à Mende (Lozère) a été révoqué par le ministre de l’Education nationale. Le chef d’établissement est accusé d’être l’auteur d’un blog sur Internet dans lequel il évoquait notamment son homosexualité à travers « écrits et photos pornographiques », justifie le ministère.

Ce proviseur, âgé d’une quarantaine d’année citait sa fonction et le nom de l’établissement sur son blog. La commission disciplinaire nationale a estimé que le contenu pornographique était « incompatible avec la profession de chef d’établissement ».

La révocation est une sanction extrêmement rare. Equivalente à une radiation, elle interdit à un fonctionnaire de travailler dans la fonction publique. Le proviseur a formé un recours gracieux auprès du ministre de l’Education nationale.


 


Source AP, AEF