Circulaire de Robien sur l’interdiction des méthodes globales ou à départ global

Dans une lettre précédente vous nous invitiez à donner notre point de vue sur la volonté du Ministre de supprimer la méthode globale de lecture.

J'avais cru bon d'y répondre par un modeste regard de terrain tout en n'accordant pas une grande importance à cette déclaration démagogique et flatteuse d'un électorat conservateur.

Mais la circulaire de Gilles de Robien contient des stupidités inconcevables et fait craindre le pire sur l'incompétence du Ministre de l'Education.

Passons sur les dogmes pédagogiques assénés sur ce qu'est prétendument l'apprentissage de la lecture pour monsieur de Robien. La suite du discours dissuade de tenter d'avancer une quelconque argumentation sur la relation de l'enfant avec l'écrit et par conséquent sur les contraintes et les moteurs de son apprentissage de la lecture.

Mais qui peut croire encore aujourd'hui à ce niveau de responsabilité éducative qu'il est possible de ''saturer'' la mémoire des élèves comme celle d'un vulgaire ordinateur!

Que certains contenus soient moins pertinents que d'autres pour la construction de la pensée critique de l'élève, certes ! Mais ce n'est, bien sûr, pas un problème de mémoire.

A suivre l'hypothèse archaïque de Monsieur de Robien, quand imposera-t-il aux enseignants, pour que les enfants n'encombrent plus leur mémoire, de ne leur permettre l'accès qu'à des livres à l'importance ''homologuée'' par Monsieur le Ministre.

Un seul peut être suffirait !


Que Monsieur le Ministre dans sa suffisance hiérarchique nous indique le seul qu'il doit avoir lu pour lui donner aussi peu de savoir et autant de certitude.

Dans une lettre précédente vous nous invitiez à donner notre point de vue sur la volonté du Ministre de supprimer la méthode globale de lecture.

J’avais cru bon d’y répondre par un modeste regard de terrain tout en n’accordant pas une grande importance à cette déclaration démagogique et flatteuse d’un électorat conservateur.

Mais la circulaire de Gilles de Robien contient des stupidités inconcevables et fait craindre le pire sur l’incompétence du Ministre de l’Education.

Passons sur les dogmes pédagogiques assénés sur ce qu’est prétendument l’apprentissage de la lecture pour monsieur de Robien. La suite du discours dissuade de tenter d’avancer une quelconque argumentation sur la relation de l’enfant avec l’écrit et par conséquent sur les contraintes et les moteurs de son apprentissage de la lecture.

Mais qui peut croire encore aujourd’hui à ce niveau de responsabilité éducative qu’il est possible de « saturer » la mémoire des élèves comme celle d’un vulgaire ordinateur!

Que certains contenus soient moins pertinents que d’autres pour la construction de la pensée critique de l’élève, certes ! Mais ce n’est, bien sûr, pas un problème de mémoire.

A suivre l’hypothèse archaïque de Monsieur de Robien, quand imposera-t-il aux enseignants, pour que les enfants n’encombrent plus leur mémoire, de ne leur permettre l’accès qu’à des livres à l’importance « homologuée » par Monsieur le Ministre.

Un seul peut être suffirait !

Que Monsieur le Ministre dans sa suffisance hiérarchique nous indique le seul qu’il doit avoir lu pour lui donner aussi peu de savoir et autant de certitude.

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.