« L’article 4 de la loi du 23 février 2005 sur le ‘rôle positif’ de la colonisation française divise les Français. Il doit donc être réécrit », a déclaré le chef de l’Etat lors de ses voeux à la presse, aujourd’hui mercredi 4 janvier 2006.

« Après avoir consulté les principales associations, le président de l’Assemblée nationale déposera une proposition de loi en ce sens afin de réécrire ce texte et de parvenir à une rédaction qui rassemble et qui apaise les esprits », a-t-il précisé.

L’article IV de la loi de février 2005, votée à l’initiative de l’UMP, demande aux manuels scolaires de reconnaître « le rôle positif de la présence française outre-mer ».

Source Reuters