Les détails de la mise en place de l’apprentissage à 14 ans

- La mesure figure dans le projet de loi sur l’égalité des chances

L’abaissement de l’âge de l’apprentissage à 14 ans figure dans le projet de loi sur l’égalité des chances présenté jeudi 1er décembre par Dominique De Villepin. Les dispositions législatives seront à l’ordre du jour du prochain Conseil supérieur de l’éducation le 8 décembre prochain.

L’apprentissage junior s’inscrit « dans un environnement sécurisé pour le jeune et facilite la réussite de son projet », indique la note de présentation du ministère de l’Education nationale. Le texte rappelle que l’apprentissage junior sera un choix volontaire et que les jeunes qui s’engagent dans cette voie auront la possibilité d’acquérir le socle commun de connaissance.

Le projet de loi rappellera aussi la possibilité pour les jeunes apprentis de réintégrer un établissement scolaire à tout moment, s’il a le sentiment de faire fausse route. L’apprentissage junior devrait s’accompagner d’avantages fiscaux pour les entreprises qui accueillent ces jeunes.

Source AEF

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.