Philippe Meirieu opposé à l’apprentissage à 14 ans

- Le directeur de l'IUFM de Lyon parle d’un « grave renoncement »

Dans l’éditorial du Café pédagogique du 15 novembre 2005, Philippe Meirieu estime que l’abaissement de l’âge de l’apprentissage à 14 ans est « un grave renoncement » à l’ambition du général De Gaulle qui, en 1958, a imposé la scolarité obligatoire jusqu’à 16 ans. Le directeur de l’IUFM de Lyon parle d’un renoncement à « garantir à chaque enfant la maîtrise des fondamentaux de la citoyenneté ».

Il sera « impossible pour les élèves en échec d’accéder à la seconde chance que constitue la formation continue ». Il estime que les esprits rebelles seront peut être écartés mais que « cela transformera encore plus l’Ecole en chambre d’enregistrement des inégalités sociales. »

Dans sa conclusion, le directeur de l’IUFM de Lyon revient sur le socle commun de connaissance institué par la loi Fillon : « tout le monde aura le socle, mais seuls quelques-uns auront la statue ! »

Source AEF, Cafepedagogique.net

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.