Le SNETAA-EIL, le SN-FO-LC et SUD-Éducation exigent « l’abrogation immédiate » du décret du 26 août 2005 sur les remplacements de courte durée, aujourd’hui, mercredi 16 novembre 2005. Les trois organisations refusent « toutes formes de polyvalence, de globalisation et d’annualisation ».

Elles appellent ainsi « l’ensemble des collègues et toutes les autres organisations syndicales » à « amplifier le mouvement dans l’unité sous toutes les formes, AG (assemblées générales), lettres aux parents, manifestation, grève ».

Elles invitent également « les personnels dans les établissements, avec leurs organisations syndicales, à dénoncer auprès des parents, le contenu démagogique, anti-pédagogique et contraire à l’intérêt des élèves » de ce texte.

Source snetaa.org