Le budget de l’enseignement scolaire pour 2006 a été adopté dans la nuit du 14 au 15 novembre par l’Assemblée nationale. Les crédits s’élèvent à 58,47 milliards, soit une hausse de 3,65 % à périmètre constant par rapport à 2005. L’enseignement scolaire reste la mission budgétaire la plus importante de l’Etat.

Lors de l’examen de ces crédits, les violences urbaines des dernières semaines ont été évoquées par les députés qui ont insisté sur le rôle que devait jouer l’éducation dans les quartiers difficiles. Ainsi un amendement a été adopté pour réduire les dépenses de personnel du second degré de 40 millions. Cette somme sera transférée à hauteur de 15 millions pour le financement de 100 000 bourses au mérite, pour 20 millions au financement du recrutement de 5000 postes d’assistants pédagogiques dans les collèges en zone d’éducation prioritaire et pour 5 millions au renforcement du soutien aux associations agissant dans les quartiers sensibles.

Source : France 2