Dans une circulaire parue lundi 14 novembre au bulletin officiel, le ministère de l’Education nationale demande aux enseignants d’insister sur la traite négrière, l’esclavage et leurs abolitions.

De l’école primaire jusqu’au lycée, les programmes d’enseignement se prêtent à une présentation diversifiée de ce sujet. Le ministère recommande ainsi aux enseignants d’éducation civique, de lettres, de philosophie et d’arts plastiques d’aborder ce thème de l’esclavage de manière transversales, au croisement des dimensions historiques, linguistiques, littéraires et artistiques.

Les maîtres du primaire et les professeurs du secondaire sont invités à se saisir de cette question pour proposer aux élèves diverses activités à l’occasion de journées de commémoration, de classes culturelles à thèmes ou d’expositions.

Sources education.gouv.fr, AFP