Le SNUipp analyse les violences en banlieue

- "Facilité" et "autodestruction"

Après de nombreuses attaques d’écoles en banlieue lors des violences des deux dernières semaines, le SNUipp analyse ces violences. Le syndicat des écoles de la FSU estime que les établissements scolaires sont des cibles faciles à attaquer. Ce sont les bâtiments publics les plus nombreux, les plus accessibles et les moins bien gardés. Cela semble être particulièrement le cas des écoles maternelles, cibles privilégiées des incendiaires.

De plus, le syndicat analyse que les écoles représentent le savoir et les qualifications dont beaucoup d’émeutiers estiment être privés. L’école est le symbole de l’ascenseur social, des connaissances, de l’intégration et de la qualification. Certaines jeunes se sentent déçus et trahis par l’école et cherchent à détruire ce symbole.

Le SNUipp se félicite de la mobilisation des enseignants pour faire revivre les établissements dégradés le plus vite possible. Le syndicat en appelle aussi au ministère de l’éducation pour qu’il accorde des aides matérielles et financières d’urgence.

Source AFP

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.