»L’intégration des IUFM dans les universités patine »

- C’est ce que déclare Marguerite Altet, vice-présidente de la CDIUFM

« L’intégration des IUFM dans les universités patine », a déclaré Marguerite Altet, directrice de l’IUFM des Pays-de-la-Loire et vice-présidente de la CDIUFM, après la réunion des directeurs d’IUFM à Paris les 27 et 28 octobre dernier. « Nous attendons toujours la mise en place de la commission chargée de rédiger le cahier des charges sur la formation des enseignants prévu par la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école d’avril dernier. »

« Les directeurs d’IUFM souhaitent construire une offre de masters avec les universités pour tous les enseignants, professeurs des écoles ou professeurs de lycées et collèges », poursuit-elle. Et d’ajouter, « les IUFM ne doivent pas devenir des instituts de ‘mise en stages’ mais bien être le lieu de formation professionnelle des enseignants au sein de l’université. »

Source AEF

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.