Depuis deux semaines, une trentaine d’enseignants non titulaires se relaient pour camper devant le rectorat de Créteil. Ces contractuels qui enseignent, parfois depuis plusieurs années, sans avoir passé les concours réclament leur titularisation, l’arrêt du recours aux vacataires et le paiement immédiat du chômage.

Les syndicats Snes-FSU, Sud-Education, CGT et la CNT soutiennent ce mouvement. De son côté, le rectorat explique que la diminution du nombre de non-titulaires embauchés cette année est liée à l’augmentation du nombre de postes offerts aux concours et donc de titulaires disponibles.

Ces manifestants, qui se relaient pour dormir sous les fenêtres du rectorat, se disent déterminés et comptent poursuivre leur camping sauvage « le temps qu’il faudra ».

Source AFP