Une intersyndicale de l’Education demande à Gilles de Robien, ministre de l’Education nationale, de la recevoir « de toute urgence » sur la question des remplacements entre eux des enseignants absents moins de 15 jours.

Les organisations (l’UNSEN-CGT, le SE-UNSA, le SNES-FSU, le SNCL-FAEN, le SNEP-FSU, le SNUEP-FSU et le SGEN-CFDT), dans une lettre adressée au ministre, vendredi dernier, s’étonnent qu’il puisse se « prévaloir d’une concertation qui aurait duré ‘deux mois’ avec les partenaires sociaux » alors que « nous manifestons notre opposition à cette disposition de la loi Fillon sur l’Ecole depuis plusieurs semaines ». « Cette concertation n’a jamais eu lieu », soulignent-elles. L’intersyndicale demande donc au ministre « d’organiser cette concertation » à laquelle il se dit « ouvert ».

Source AFP