Une soixantaine d’élus de la majorité ont déposé, aujourd’hui lundi 3 octobre 2005, à l’Assemblée nationale, une proposition de loi « visant à rétablir la suspension des allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire ». « Face au problème de l’absentéisme scolaire, les structures éducatives se trouvent aujourd’hui particulièrement démunies », soulignent les députés.

Selon eux, le rétablissement de la suspension ou la suppression des allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire permettrait de « responsabiliser les acteurs de la démarche éducative que doivent être les parents ». Cette mesure « doit bien évidemment être accompagnée de mesures pédagogiques de prévention », ajoutent-ils.

Source : www.assemblee-nationale.fr/12/propositions/pion2304.asp