Le budget de l’enseignement scolaire pour 2006 augmenterait de 3,6 % par rapport à 2005, à périmètre constant. La hausse ne serait que de 2 % si on exclue l’augmentation des pensions. Ces 3, 6 % représenteraient 1,9 milliard d’euros en valeur absolue.

Mais le budget prévoit aussi 2 800 suppressions de postes dans le second degré (1 400 postes de stagiaires et 1 400 postes d’enseignants). 400 postes d’administratifs devraient également être supprimés, et 800 emplois de mise à disposition transformés en crédits cette année.

Toutefois des créations de postes sont aussi inscrites au budget : notamment 300 postes d’infirmières, 1 000 dans le premier degré et 3 000 dans le supérieur et la recherche. La loi de finances pour 2006 est présentée ce mercredi 28 septembre en Conseil des ministres.

Source AEF