Le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy a demandé au préfet de la Seine-Saint-Denis de ne pas expulser Guy Effeye vers le Cameroun, son pays d’origine. « A titre exceptionnel et humanitaire », précise aujourd’hui mardi 20 septembre le préfet du département dans un communiqué.

Guy Effeye, lycéen de terminale pour l’année 2004/2005, était, depuis le 26 avril, sous le coup d’un arrêté de reconduite à la frontière qui avait été suspendu jusqu’à fin juillet, après intervention de la communauté scolaire de son lycée. A sa sortie du tribunal, Guy Effeye a remercié tous ceux qui l’ont soutenu.

Sources Libération, AFP