Le tribunal administratif de Strasbourg a annulé lundi 25 juillet 2005, les règlements intérieurs de deux lycées strasbourgeois qui interdisaient le port de tout couvre-chef, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’établissement. Selon la juridiction administrative, l’interdiction des coiffures à l’intérieur des bâtiments est de nature à préserver « le respect de règles de sécurité, d’hygiène et de civilité entre les différents membres de la communauté scolaire ».

En revanche, les règlements interdisant les couvre-chefs « de façon générale et absolue », à l’intérieur comme à l’extérieur, « ont excédé l’étendue des pouvoirs dont dispose l’autorité administrative pour assurer le bon ordre dans l’établissement ». Le tribunal a en revanche rejeté toutes les demandes visant à annuler les mesures d’exclusion prononcées à l’égard de jeunes filles voilées.

Source L’Express