La loi Fillon sur l’école sera finalement appliquée dès cette rentrée pour certaines mesures. Les autres attendront 2006. « Après le temps de la concertation, est venu le temps des décisions », a déclaré le ministre de l’Éducation nationale Gilles de Robien, hier mardi 5 juillet 2005. Il a présenté les vingt-neuf textes qui seront examinés jeudi et vendredi par le Conseil supérieur de l’éducation (CSE) puis par un comité technique paritaire mixte, le 13 juillet.

Le ministre de l’Education nationale entend bel et bien « appliquer sans tarder » la loi Fillon malgré l’hostilité des syndicats. Même si la réforme « sera mise en place progressivement », elle « ne sera pas retardée » et sera « appliquée sans tarder à partir de la prochaine rentrée scolaire », a-t-il précisé.

Il a également annoncé son intention de faire le tour des académies, « huit, dix jours après la rentrée » afin de constater l’application des textes de la loi. 6 200 postes devraient être nécessaires à la mise en place de l’ensemble de la loi d’orientation, a indiqué le ministre. Ils seront notamment obtenus par redéploiement.

Source Le Figaro, Le Nouvel Observateur