Le dossier d’orientation budgétaire pour l’éducation nationale vient d’être présenté par le ministre délégué au budget. Le texte prévoit la suppression de 2 797 emplois dans l’enseignement scolaire. Interrogé sur la radio BFM, le ministre de l’éducation estime que le nombre réel de suppressions de postes sera en fait de 1 900, compte tenu de 800 personnes mises à dispositions « déjà sorties ».

Pour Gilles de Robien, le nombre de ces suppressions d’emplois est inférieur à ce que la démographie exigerait, à savoir 3 000 postes. Le ministre estime que ce budget 2006 correspond simplement aux besoins de l’Education nationale.

Source AEF