Les inspecteurs de l’IGEN (Inspection générale de l’Education nationale) et de l’IGAENR (Inspection générale de l’administration de l’Education nationale) viennent de rendre un rapport sur l’apprentissage des langues au ministère de l’Education. Un des objectifs de la loi d’orientation pour l’avenir de l’école est d’accroître le nombre d’élèves apprenant l’allemand et les langues anciennes. Pour parvenir à cet objectif, les auteurs du rapport recommandent une redéfinition complète de la politique en matière linguistique.

Selon le rapport, les langues enseignées sont de moins en moins diversifiées. Le libre choix des familles contribue à cet appauvrissement et à la dominance de l’anglais et de l’espagnol. Les auteurs notent qu’il faut se donner les moyens d’attirer les élèves vers d’autres langues, car une méthode de quotas serait impossible à mettre en place.

Source: ftp://trf.education.gouv.fr