« Quel gâchis! ». Tel est le titre retenu par l’association « Éducation & Devenir » pour dresser un bilan du ministère de François Fillon. Revenant sur la « commission Thélot », E&D estime que « l’écart est considérable entre l’ampleur de la consultation, les propositions de la commission et les choix gouvernementaux ». Et d’ajouter que le projet de loi est « conservateur, sans souffle, sans ambition » et qu’il « ne répond pas à la question de la ‘fracture scolaire' ». Pour E&D, cette loi résulte d’un débat tronqué au parlement et surtout a été vidée de l’essentiel de son contenu par le conseil constitutionnel.

Sur l’engagement des lycéens, l’association estime que le ministère n’a pas vu, « derrière le flou des revendications » des lycéens, leur « inquiétude sur [leur] avenir ». Un « gachis » de plus. L’association précise qu’elle « va continuer à s’attacher, avec conviction et indépendance, à creuser son sillon et apporter sa réflexion et sa contribution à la résolution des questions auxquelles notre système éducatif est confronté ».

Source http://education.devenir.free.fr/editorial.htm