Neuf établissements scolaires expérimentaux se sont unis dans une Fédération des établissements secondaires publics innovants (FESPI). Leur but : « mieux défendre leur existence et sensibiliser les institutions publiques et les citoyens à l’importance de leur projet ».

Existant parfois depuis une vingtaine d’années, ces établissements pratiquent une pédagogie différente, s’adressant essentiellement à un public de jeunes « décrocheurs ».

La fédération demande au ministère et aux rectorats de soutenir les établissements existants et d’être plus volontaires dans la création d’autres dispositifs innovants. La FESPI espère regrouper d’autres structures à terme.

Source AFP