Un jury mixte d’enseignants et de professionnels a récompensé le film « Cinéma, aspirines et vautours » en lui attribuant le Prix de l’Education. Cette récompense, décernée à un long métrage issu de la sélection officielle du Festival de Cannes, distingue un film pour ses qualités artistiques, sa dimension culturelle et sociale et son impact pédagogique.

« Cinéma, aspirines et vautours », premier long métrage du brésilien Marcelo Gomes, se déroule en 1942 dans le Sertao au Brésil et relate l’amitié improbable d’un Brésilien en quête d’un avenir meilleur et d’un jeune allemand ayant refusé la guerre.

Pour le jury, ce film pourra servir à expliquer l’histoire de cette époque, la géographie brésilienne, les relations Nord-Sud, les problèmes de pauvreté, mais également l’apprentissage de l’autre dans sa différence et la prise de conscience de l’humanisme. Les jurés ont estimé que ce chemin initiatique pourrait aider les élèves à grandir.

Source AFP