Enseignement du fait religieux ne veut pas dire enseignement religieux

- Une nuance indispensable selon le recteur de l'Académie de Strasbourg

« En Alsace, il est nécessaire de tracer une frontière claire, même si elle est perméable, entre l’enseignement religieux et l’enseignement du fait religieux ». Tels sont les propos de Gérald Chaix, recteur de l’académie de Strasbourg, à l’issue d’un séminaire de sensibilisation au fait religieux, mercredi 25 mai 2005, à Strasbourg.

« En Alsace, la présence dans les établissements scolaires d’enseignants dont la religion est le champ disciplinaire, structuré par un programme, des manuels, et pourvu d’une heure hebdomadaire de cours, constitue un fait religieux. C’est aussi une ressource humaine, que les autres enseignants peuvent solliciter, pour les faire participer à titre de témoins de leur religion, mais sans aller au-delà, pour ne pas brouiller le message », a-t-il ajouté.

Le but de ce séminaire était notamment d’améliorer la connaissance que les enseignants ont des ressources (bibliographiques, patrimoniales, etc.) disponibles en Alsace.

Source AEF

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.