L’académie de Lyon vient d’organiser une journée académique de formation sur le thème de la scolarisation des enfants nouvellement arrivés en France. Des personnels du premier et second degré se sont réunis pour partager leurs pratiques.

La question est de savoir s’il vaut mieux regrouper ces élèves entre eux ou au contraire de les intégrer dans des classes avec d’autres enfants. Une troisième piste est de les regrouper pour l’apprentissage de la langue mais de les mélanger pour les autres disciplines. D’autres situations de scolarisation existent, comme des enseignants itinérants qui vont à la rencontre de ces enfants. Le but de toutes ces initiatives vise à ne pas ghettoïser ces enfants nouvellement arrivés en France.

L’académie de Lyon a enregistré une progression de 10% du nombre de ces élèves, dans le premier et second degré, entre la rentrée scolaire 2004 et fin mars 2005. Il est donc important de se pencher sur leur scolarisation selon l’académie.

Source : AEF