Hors-série Retraite des enseignants
Départ, mode d’emploi (4/12)

L’heure de prendre la retraite a sonné. Comment s’y prendre pour faire valoir ses droits ? A qui s’adresser ? Quand ? Voici un petit guide pratique du départ en retraite.

Deux ans avant l’âge à partir duquel il peut obtenir le versement d’une pension de retraite, et sans avoir à en faire la demande, chaque fonctionnaire, donc chaque enseignant, reçoit un état de ses services, baptisé DEDP. Ce « dossier d’examen des droits à pension » comporte tous les renseignements nécessaires à l’établissement de ces droits : situation de famille, nombre d’enfants élevés, périodes susceptibles d’ouvrit droit à bonification (campagnes militaires, services hors d’Europe etc.)… Pour le compléter, l’administration peut être amenée à demander à l’enseignant de lui fournir des informations ou des pièces qu’elle n’a pas pu trouver dans son dossier administratif (copie de la carte d’identité ou du livret de famille, états militaires…)

Le dépôt de la demande

Lorsque la décision de mettre un terme à sa carrière a été prise par l’enseignant et pour éviter une interruption entre le versement de son dernier salaire et celui de sa première pension, il doit se renseigner, au moins un an et demi avant la date prévue pour le départ, auprès de son service gestionnaire (rectorat, inspection académique, université…). Celui-ci remet alors deux imprimés au futur retraité : une demande d’admission à la retraite et une demande de pension (formulaire EPR 10). Après avoir été complétés et renvoyés par l’enseignant, ils seront joints au dossier de retraite adressé par le service gestionnaire au Service des pensions de l’Education Nationale. C’est ce service qui contrôlera la proposition de pension adressée au ministère des Finances et en calculera le montant.

Le paiement de la pension

Le ministère des Finances adresse ensuite un titre de pension au futur retraité. Ce document comporte toutes les indications utiles sur les éléments de calcul, le montant et la date d’effet de cette pension. Dans le même temps, le service gestionnaire, qui lui verse son salaire, remet à l’enseignant un certificat de fin d’activité. Sur présentation de ce document, le Centre régional des pensions* dont dépend le domicile du retraité peut alors mettre cette pension en paiement. Elle sera dès lors versée mensuellement.

Patrick Lallemant

*Service de la trésorerie générale à compétence régionale qui effectue le paiement de la pension (à Paris, fonction assurée par la Paierie générale du Trésor)

En savoir plus

Les enseignants qui ont également été salariés de droit privé ou qui ont exercé une autre activité professionnelle doivent demander un relevé de carrière à la caisse de retraite de leur profession et de leur domicile. Ils doivent également contacter les caisses de retraite complémentaires : Arrco pour tous les salariés et Agirc pour les cadres.

Sommaire Hors-série

-Quand partir ? Et pour gagner combien ? (1/12) >> article
-L’âge du départ ? (2/12) >> article
-Travailler pendant sa retraite (3/12) >> article
-Départ, mode d’emploi (4/12) >> article
-Les enfants et la retraite (5/12) >> article
-Taux, surcote et décote (6/12) >> article
-Le rachat des cotisations (7/12) >> article
-La validation des services auxiliaires (8/12) >> article
-Le régime additionnel obligatoire (9/12) >> article
-Les produits complémentaires (10/12) >> article
-Le Corem (11/12) >> article
-Retraitée de l’Education nationale et heureuse de l’être (12/12) >> article

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.