Première condamnation d’un manifestant lycéen

- Une audience a été marquée par des heurts avec la police

Samuel Morville, l’un des leaders de la coordination lycéenne a été condamné mercredi 1er juin à cinq moins d’emprisonnement avec sursis et à verser 500 euros de dommages-intérêts au policier qu’il avait outragé lors d’une manifestation de lycéens contre le projet de loi Fillon. Le jeune homme va faire appel de ce jugement.

Adrien Nicolas, 23 ans, militant de la LCR et Salah Mougharbel, 18 ans, lycéen, comparaissent également devant la justice pour leur participation à une manifestation devant le collège Fénélon (Paris VIe) au cours de laquelle la proviseure avait été bousculée et une porte d’entrée de l’établissement détériorée. 120 jours de travail d’intérêt général ou 100 jours amende à 5 euros ainsi que 400 euros d’amende ont été requis contre les deux jeunes.

L’audience de ce procès a été marqué par des bousculades entre lycéens et forces de l’ordre. Une vitre a été brisée, mais il n’y a eu ni interpellations, ni blessés.

Source AP, AFP

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.