L’Union nationale lycéenne (UNL) et la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (Fidl) seront reçus ensemble aujourd’hui mardi 12 avril à 19h00 par le ministre de l’Education nationale François Fillon. « Nous espérons trouver un débouché à une situation de crise qui dure depuis deux mois », a déclaré l’UNL.

« Nous attendons des réponses concrètes sur nos revendications pédagogiques : maintien des TPE (travaux personnels encadrés) en terminale, aide financière d’urgence pour les lycées les plus en difficulté, recrutement de personnels enseignant et d’encadrement », a ajouté le syndicat. « Dans une situation de radicalisation, il est urgent que le ministre entende et démontre qu’il a enfin écouté. Nous sommes prêts au dialogue ».

Source AP, AFP