Blocages des lycées : l’approche du bac inquiète

- Pour 6 ou 7 lycées à Paris, le bac est compromis, selon le rectorat de Paris

« Le baccalauréat est trop proche et il y a 15 jours de vacances. Il est irrémédiablement compromis dans six à sept lycées à Paris, ce qui nous inquiète au plus haut point », a déclaré Nicolas Boudot, porte-parole du rectorat de Paris, aujourd’hui 12 avril 2005.

En effet, le rectorat s’inquiète du taux de réussite au baccalauréat de plusieurs lycées parisiens, victimes de « graves perturbations » causées depuis un mois par des opposants à la loi Fillon. Les lycées Montaigne (VIe arrondissement), Balzac (XVIIe), Paul-Valéry (XIIe) et Sophie-Germain (IVe), sont jugés « irrattrapables » étant donné les retards pris dans les cours en terminale.

A propos de l’indulgence des examinateurs lors des corrections des épreuves, Nicolas Boudot a déclaré que « les professeurs ne pourront pas faire la différence entre les grévistes et ceux qui n’ont pas fait la grève ». « Sur les 109 lycées parisiens, une trentaine ont été perturbés à des moments différents. Il sera donc difficile de faire la différence ».

Source Reuters

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.