Les parlementaires disent oui à la loi Fillon

- Seule une éventuelle saisine du Conseil constitutionnel pourrait empêcher sa mise en application

Plus rien ou presque ne s’oppose à la réforme Fillon. Après le vote des sénateurs dans la soirée, seule une éventuelle saisine du Conseil constitutionnel pourrait l’empêcher d’entrer en application, pour partie, dès la rentrée 2005.


« Le gouvernement n’a pas cédé devant la mobilisation parce qu’il a considéré que cette mobilisation n’a jamais été majoritaire, mais initiée par une vision mensongère de la réalité », a déclaré François Fillon.


Le ministre s’est dit « disponible pour discuter avec les organisations lycéennes comme avec l’ensemble de la communauté éducative autour d’autres étapes », pour réduire les inégalités.

Sources Reuters, AFP

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.