Ramassage scolaire à des heures indues, quel que soit l’âge, les jeunes qui habitent dans les villages les plus éloignés savent de quoi il est question. Pour être au lycée à huit heures, il faut parfois se lever avant 6 heures !Et à cette heure là, on ne prend pas le temps de déjeuner, pour arranger les choses ! L’heure de 12 à 13 prend des allures de calvaire, affamés qu’ils sont, ils mangent à toute vitesse alors l’heure de 14 à 15 = digestion difficile. Mais rien ne vaut un petit 17/18, alors là tout le monde est aux abonnés absents. Les heures redoutables on les connait, ménager de vraies pauses, pas dix minutes de récréation, serait salvateur et si en plus un petit en cas était proposé, quel bonheur pour eux ! Se lever tôt ? Peut être, mais à condition de ne pas avoir 5 heures d’affilée une heure de pause et à nouveau 3 ou 4 heures. Il y a une solution, le cours pourraient ne faire que 50 minutes, à gagner 5 minutes sur 8 ou 9 heures on obtient 40 à 45 minutes qui pourraient être réparties en « moments de détente », sur trois moments de la journée, aux moments ou l’attention baisse ! Si on ajoute 10+10 minutes de récréation on obtient I heure, elle peut être répartie en trois fois vingt minutes. Je pense que cela marcherait, tout le monde serait plus détendu, plus réveillé, et nous travaillerions mieux !!!