Fillon : ‘rien ne me fera renoncer’

- ''Ecouter les jeunes n'exonère pas de dire la vérité'', a-t-il affirmé devant l’Assemblée Nationale

« Rien ne me fera renoncer » au projet de loi sur l’Education, a réaffirmé mardi 15 mars 2005 François Fillon devant l’Assemblée nationale. « Rien ne me fera renoncer à définir des priorités éducatives. Rien ne me fera renoncer à engager l’Etat à transmettre à tous les enfants de la République ce socle de connaissances et de compétences communs qui est indispensable à leur réussite. Enfin, rien ne me fera renoncer à optimiser l’organisation de l’Education nationale », a déclaré le ministre.

A propos des manifestations lycéennes, il a affirmé que le gouvernement n’était « pas sourd aux revendications ». D’ailleurs, « je vous rappelle qu’à leur demande, j’ai retiré du projet de loi (…) la réforme du baccalauréat et j’ai accepté que les travaux personnels encadrés (TPE) soient maintenus en classe de 1ère et comptabilisés au bac ».

Toutefois, « écouter les jeunes n’exonère pas de dire la vérité », a-t-il souligné. « La vérité, c’est qu’aujourd’hui notre système éducatif fabrique de plus en plus d’exclus », a-t-il déploré. Avant de quitter l’Assemblée nationale, François Fillon a « donné rendez-vous » aux députés « le 24 mars prochain pour voter définitivement la réforme de l’école ».



Sources AFP, AP, Libération

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.