Le ministre de la Fonction publique, Renaud Dutreil, et les fédérations de fonctionnaires ont choisi la date du 22 mars pour rouvrir la négociation salariale. « Cette date devant toutefois être confirmée par Matignon », ont indiqué les syndicats, a l’issue d’une rencontre, au ministère, consacrée à l’accès des moins de 26 ans sans diplôme aux carrières de la Fonction publique. Hier, sur Radio J, Jean-Pierre Raffarin avait confirmé la reprise des discussions entre le gouvernement et les syndicats de fonctionnaires d’ici la fin mars.

« Les contours de la réunion salariale n’ont pas été précisés mais le ministre appelle cela une ‘négociation' ». Nous avons le sentiment d’avoir été partiellement entendus mais nous attendons de voir », a déclaré M. Canon (CGT). « Nous n’espérons pas un accord sur les salaires mais un geste significatif nous sortirait de cette situation conflictuelle », a-t-il ajouté. « Les choses ont un peu changé depuis les dernières réunions. Le ministre nous écoute de façon plus attentive », a estimé Elisabeth David (UNSA).

Sources Nouvel Observateur, AFP