Renaud Dutreil, ministre de la fonction publique, a affirmé jeudi 10 mars 2005 être « à l’écoute des inquiétudes » des fonctionnaires. Il a ainsi proposé aux syndicats une réunion « avant fin mars » pour évoquer, « sans aucun tabou », les « sujets qui préoccupent aujourd’hui ». « Je suis à l’écoute des inquiétudes qui s’expriment dans le mouvement d’aujourd’hui, et je réaffirme mon attachement au dialogue avec les organisations syndicales qui les relaient », a affirmé le ministre dans un communiqué.

« Ces inquiétudes portent, j’en suis conscient, pour les fonctionnaires comme pour les salariés du secteur privé, sur les salaires. Elles vont cependant au-delà et portent aussi sur le devenir du service public et les perspectives de carrière de chaque fonctionnaire », a ajouté le ministre.

Source L’Agefi