Des parents d’élèves de la petite commune de Fréville (Seine-Maritime) occupent depuis 20 jours, jour et nuit, l’école maternelle Guy de Maupassant. Ils s’opposent à la fermeture annoncée d’une classe à la prochaine rentrée scolaire. Entre ces parents en lutte et l’inspection académique, l’impasse semble totale.

L’occupation a lieu 24 heures sur 24, « parce que c’est la seule façon de nous faire entendre », déclare Deborah Hinfray, une mère leader de l’occupation. Ces parents veulent l’assurance que la classe sera maintenue mais l’inspecteur d’académie Pierre Lacroix ne voit « pour l’instant aucune raison de modifier » sa carte scolaire et le projet de suppression d’une classe de la maternelle de Fréville. Entre les deux camps, c’est une querelle de chiffres sur le nombre d’élèves qu’il y aura à la rentrée prochaine.

Source AFP, France 3