La FCPE, principale fédération de parents d’élèves a appelé lundi 21 février 2005 à une journée « école morte » le 10 mars prochain. Dans un communiqué, elle demande à « tous les parents à ne pas envoyer leurs enfants à l’école le jeudi 10 mars et de manifester ce jour-là ».

« La prochaine rentrée sera catastrophique pour les conditions de travail de nos enfants », estime-t-elle. Et de citer : « le recul de la scolarisation en maternelle » pour les enfants de moins de 3 ans, « les nombreuses fermetures de classe y compris dans les zones d’éducation prioritaire et les zones rurales » en primaire ou encore la fermeture de collèges dans certaines départements.

Pour la fédération, « l’objectif essentiel » du projet de loi Fillon est de justifier de nouvelles restrictions budgétaires pour l’école publique ». La FCPE juge que, « devant la gravité de la situation », le gouvernement « reste sourd ».

Source AFP