L’Institut de recherche en économie de l’éducation (IREDU) a remis son rapport sur le redoublement commandé en novembre 2004 par le HCEE (Haut conseil de l’évaluation de l’école). Les conclusions montrent que le redoublement ne répond pas à ses objectifs. La procédure est même jugée « injuste et coûteuse ». Les auteurs du rapport notent toutefois que les enseignants et les parents, restent persuadés de son utilité.

De nombreux travaux de recherches, en France et à l’étranger, mettent en doute l’efficacité pédagogique du redoublement. Il est également pointé l’image négative que les redoublants ont systématiquement d’eux même quel que soit leur âge. S’agissant du coût, les chercheurs ont évalué le surcoût à 4% pour l’élémentaire et 7% pour le collège. On aboutit à une estimation chiffrée de 2,24 milliards d’euros.

Le rapport propose quelque piste pour éviter le redoublement comme l’organisation de groupes de niveau au sein des classes. Ces groupes devraient être définis en fonction de niveaux de compétences sur l’ensemble du cycle et non pas sur une année donnée. Le passage d’un groupe à l’autre n’étant pas obligatoirement calqué sur le rythme annuel.

Source : AEF