Bruno Gollnisch a été suspendu de ses fonctions de professeur à l’université Lyon 3 par François Fillon. Depuis début décembre, le numéro 2 du Front National était interdit d’accès dans l’établissement après avoir tenu des propos négationnistes. Mais le Conseil d’Etat a suspendu cette interdiction à la mi-janvier jusqu’à ce que la commission disciplinaire ait statué sur son exclusion. Les cours de Bruno Gollnisch ont donc repris mercredi 2 février mais des échauffourées ont éclatées entre ses partisans et des manifestants.

Le ministère de l’éducation a donc décidé de le suspendre de ses fonctions « dans l’intérêt du service » pour un an. Les organisations étudiantes de l’Université de Lyon ont jugé cette suspension « incontournable ». De son côté, Bruno Gollnisch a annoncé qu’il allait contester cette décision devant le Conseil d’Etat.

Source : AP, Reuters, Nouvel obs