Une note confidentielle, remise en novembre au ministre de l’Education nationale François Fillon, préconise la sélection des étudiants étrangers accueillis en France. Pour Josy Reiffers, rédacteur du rapport et ancien directeur adjoint du cabinet du précédent ministre de l’Education, Luc Ferry, l’enseignement supérieur en France est peu attractif pour les étudiants étrangers. Dans la continuité de plusieurs rapports officiels (Elie Cohen en 2001, Alain Clayes en 1999), il s’interroge sur la capacité de la France à attirer les élites d’autres pays.

Ainsi, le rapport met en évidence les conditions d’accueil « déplorables » des 240.000 étudiants étrangers, actuellement en France. « L’Etat a délivré visas et cartes de séjour à des étudiants auxquels il était incapable de garantir de bonnes conditions d’étude », affirme Josy Reiffers. Et les résultats tendent à le prouver puisque leur taux d’échec est très important (40% de plus que les Français, selon le ministère). Pour faire face à cette situation, le rapport propose deux solutions. Soit l’Etat augmente le budget de son enseignement supérieur pour améliorer les conditions d’accueil de ces étudiants, soit il décide de sélectionner les étudiants avant leur arrivée.

Source Le Monde