Les professeurs du lycée Jean Jaurès de Montreuil (Seine-Saint-Denis) estiment être pris à partie après les dérapages d’élèves du lycée lors d’un voyage scolaire à Auschwitz. Ces deux lycéens, qui ont eu un comportement déplacé, ont été exclus du lycée mais les parents ont pointé du doigt la responsabilité des professeurs accompagnateurs. Les enseignants ont notamment été accusés de ne pas avoir suffisamment préparé ce voyage.

Cette attitude, largement relayée par les médias, a profondément choqué les professeurs impliqués. Dans un communiqué, ils estiment que ces élèves n’étaient pas des enfants mais des élèves de première, âgés en moyenne de 17 ans. Ils rappellent également qu’ils avaient suivi « à plusieurs reprises » des cours spécialement dédiés à l’histoire de la Seconde guerre mondiale et de la Shoah.

Un des lycéens a été exclu définitivement du lycée, l’autre pour 15 jours, accusés d’avoir couru dans le camp, fait des batailles de boules de neige et ri devant des photos de déportés. Le rectorat a confirmé ces deux exclusions pour « comportement inacceptable ». Une mission d’inspection pour analyser les conditions dans lesquelles ce voyage s’est déroulé va être lancée.

Source : AFP