‘Parcours civiques’ : Les chemins de la citoyenneté

Le ministère engage les équipes éducatives à construire des « parcours civiques » afin de développer durablement, chez les élèves, le sens de la citoyenneté.

Au B.O. n° 43 du 25 novembre 2004 : Parcours civiques.



Apprendre aux élèves à agir et à vivre ensemble. Telle est la mission de l’éducation à la citoyenneté, dont les équipes pédagogiques sont désormais investies par le biais d’une nouvelle initiative : les « parcours civiques ». Etalés sur plusieurs mois, pendant et en dehors du temps scolaire, ces « parcours » doivent donner aux jeunes les moyens de mettre en pratique les notions de citoyenneté déjà abordées dans les écoles, les collèges et les lycées. Ils cherchent notamment à les guider dans trois démarches globales : mieux appréhender l’environnement, effectuer un travail de mémoire et s’engager dans des actions citoyennes.




Opérations nationales



Cet apprentissage du civisme par « la pédagogie du parcours » est en fait l’exploitation, sur le long terme, des opérations nationales de sensibilisation organisées tout au long de l’année scolaire à des dates précises1 : Journée des droits de l’enfant, Journée de la mémoire de l’holocauste et des crimes contre l’humanité, Journée de lutte contre le racisme, etc. On dénombre ainsi une dizaine de rendez-vous chaque année, axés autour des trois grandes thématiques de la citoyenneté que sont les droits, le travail de mémoire et la solidarité.



De ces journées nationales ponctuelles, pourront ainsi naître des initiatives citoyennes s’inscrivant dans la durée. Selon leur nature, ces actions seront menées individuellement, par de petits groupes d’élèves ou par l’ensemble d’une classe, en présence ou non d’un animateur. Elles pourront s’étaler sur quelques jours ou sur la totalité de l’année scolaire, et prendre des formes très variées : cours, travaux transversaux, débats, expositions, rencontres, classes de découvertes, etc.




Les propositions du Cidem




Pour aider les établissements et les enseignants à mettre en place ces parcours civiques, le principal partenaire du ministère pour cette initiative, l’association Civisme et démocratie (Cidem)2, se chargera de mettre en place des actions d’information, des outils de formation pédagogique et des opérations de communication. Elle propose en outre sur son site Internet des suggestions de parcours et des fiches pratiques téléchargeables expliquant les multiples activités envisageables.



Ces suggestions sont réparties en trois catégories suivant la taille du groupe, la présence ou non d’un animateur et la durée souhaitée du parcours. Leurs titres : « Eduquer tout au long de l’année », « Etre jeune et s’engager », « Participer à la vie » démocratique. Pour chacune de ces catégories, le Cidem propose une dizaine d’itinéraires composés d’activités très variées : de la visite d’un palais de justice à la mise en scène d’un procès de cour d’assise, en passant par le soutien d’une campagne en faveur des droits de l’enfant… L’éventail des activités est large et non limité. Il constitue une véritable mine de ressources et d’idées pour les équipes éducatives.



Marie-Laure Maisonneuve





(1) Le calendrier de ces journées est diffusé sur le site de l’association Civisme et démocratie (Cidem) : www.cidem.org, rubrique “les journées”.


(2) Fondé en 1984 par la Ligue des droits de l’homme et la Ligue de l’enseignement, le Cidem regroupe aujourd’hui 11 associations qui participent activement au développement d’initiatives citoyennes.

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.