Six syndicats de la FSU (SNESUP, SNES, SNUIPP, SNEP, SNUEP et SNETAP) et l’UNEF souhaitent que la formation des enseignants s’adapte au mieux aux évolutions du métier. Ces organisations ont lancé, jeudi 13 janvier, un appel pour que l’intégration des IUFM au sein des universités, prévue par le projet de loi d’orientation, s’accompagne de changements. Il s’agit de professionnaliser ces formations en les axant sur la recherche, l’innovation et la coopération entre « les acteurs dont l’école d’aujourd’hui et de demain a besoin ». Ces formations doivent être ancrées sur les savoirs disciplinaires et didactiques, les savoirs pédagogiques et méthodologiques, selon les syndicats. Ils demandent que soit préservée l’autonomie démocratique et financière des IUFM et qu’ils aient un noyau de personnels stables, formés professionnellement et affectés à temps plein au sein de l’institut de formation.

Source AEF