« La direction »…
« Autrefois », au « siècle dernier », c’est à dire entre 1960 et…, il existait dans chaque école un conseil des maîtres, institution permanente…
Il existait aussi, chez les instits ce que les « vieux croûtons » appelaient -et appellent encore- la « conscience professionnelle », chez celles et ceux « sortis de l’Ecole Normale », et aussi chez celles et ceux qui avaient été instits suppléants, puis instits remplaçants pendant de nompbreuses années.
Autrefois, les instits travaillaient sérieusement -maintenant aussi d’ailleurs en très grande majorité-.
Autrefois, la directrice d’école, le directeur d’école était un collègue parmi les collègues, écouté, à l’écoute de tous et de chacun. Autrefois, c’était autrefois…
Aujourd’hui, c’est aujourd’hui…La conscience professionnelle existe toujours, même si parfois elle a « évolué »…Aujourd’hui, les conditions de travail ont changé : classes à effectifs lourds( 20 à 25)-autrefois plus de 30…et 35. Aujourd’hui, les méthodes pédagogique ont changé ; autrefois, beaucoup pratiquaient, les méthodes actives, la pédagogie Freinet (qui c’est « çuilà » ?)…Autrefois…Aujourd’hui…etc…
Allez, bon courage !