Grogne des infirmières scolaires

- Le ministère s’engage sur la création de 1500 postes

Les infirmières scolaires ont manifesté mardi 11 janvier à Paris, à l’appel du Snics-FSU, pour protester contre le manque de moyens pour exercer leurs missions et le manque de reconnaissance pour la profession. Près de 200 d’entre elles ont défilé en blouses blanches aux abords du ministère de l’Education nationale et de l’Assemblée nationale selon le syndicat. Une délégation a été reçue au ministère de l’éducation pour expliquer qu’elles n’étaient pas assez nombreuses pour assurer leurs missions : 6.383 en exercice pour 8.200 lycées et collèges. Le ministère s’est engagé sur la création de 1500 postes. Le syndicat a également obtenu un engagement sur la revalorisation des vacations, actuellement rémunérées 6,84 euros brut de l’heure. Le ministère s’est également engagé à rétablir l’équité en matière d’années d’ancienneté entre les infirmier(e)s qui ont fait leur carrière au sein de l’Éducation nationale, et ceux du privé qui ont choisi de s’orienter vers la fonction publique.

Sources Le Nouvel observateur, AEF

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.