François Fillon : une réforme ‘nécessaire’

- François Fillon défend son projet de réforme de l’école

Malgré la grogne suscitée par son projet de loi sur l’école, François Fillon, ministre de l’Education nationale, a affirmé dimanche au Grand jury RTL-Le Monde-LCI que cette réforme « nécessaire » entrerait en vigueur. A deux jours de la présentation du texte en conseil des ministres (12 janvier), il a défendu un projet conforme à « l’intérêt général ». « La réforme est possible à condition qu’elle ne bouleverse pas les choses, qu’elle soit juste et que le gouvernement ait à coeur de veiller à son application ». Le ministre de l’Education, conforté par les encouragements prodigués la semaine dernière par Jacques Chirac, a déclaré défendre « la ligne » de « l’intérêt général ». « Nous avons aujourd’hui un système éducatif qui s’essouffle », a-t-il rappelé, en évoquant les performances en recul de la France dans les enquêtes internationales. « J’invite ceux qui parlent de ‘Smic culturel’ à aller rencontrer les 150.000 jeunes qui sortent du système sans diplôme et les 80.000 enfants qui ne savent pas correctement lire, écrire et compter », a-t-il lancé. Il a ainsi rappelé son idée de faire assimiler par chaque élève « un socle de compétences et de connaissances fondamentales » en proposant des heures de soutien dès la primaire. François Fillon a également plaidé pour la liberté pédagogique : « il est normal qu’un professeur puisse utiliser la pédagogie qu’il estime la plus adaptée aux élèves en face de lui ». « Je suis choqué de voir parfois des inspecteurs imposer des méthodes dont nul n’est sûr qu’elles réussissent, notamment en lecture ». « Pourquoi ne pas utiliser une méthode à l’ancienne si on en a envie ? Ce qui compte, ce sont les résultats », a-t-il insisté. Par ailleurs, le ministre a promis une « concertation très large » dans les prochains jours sur le baccalauréat, qu’il entend réformer pour renforcer le poids du contrôle continu.

Sources AP, L’Express, Nouvel Observateur

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.