François Fillon, ministre de l’Éducation nationale, a adressé un message aux recteurs, inspecteurs d’académie et chefs d’établissements, leur demandant que « dans chaque école, dans chaque collège et dans chaque lycée de France », les « premiers jours de l’année 2005 soient l’occasion de parler de l’Asie du Sud et de ces dramatiques événements ». Le ministre appelle ainsi « les équipes éducatives, dans les formes qui leur paraîtront les plus adaptées, à répondre aux interrogations des élèves et à affirmer avec force la nécessité de la solidarité ».

Source AFP et AEF