Le CSE rejette le projet de loi d’orientation sur l’avenir de l’école

- 39 voix contre, 9 abstentions et 4 voix pour

Le CSE (Conseil supérieur de l’Éducation) rejette le projet de loi d’orientation sur l’avenir de l’école par 39 voix contre, 9 abstentions et 4 voix pour. Parmi les votes favorables, la CFTC, le SNEC-CFTC, la CPU et le MEDEF. Se sont abstenus la CFDT, la FEP-CFDT, le SNPDEN-UNSA, l’UNAF le SNALC-CSEN, la FAGE, la CSEN, la PEEP et le SPELC.
Après le vote du CSE, François Fillon a déclaré : « Le débat ne s’arrête pas avec cette séance du CSE, j’ai bien l’intention de continuer le dialogue jusqu’au vote du Parlement début 2005 et, si la loi est votée, le chantier des mesures réglementaires sera mené en concertation avec les représentants des syndicats et des parents. »
Les fédérations syndicales de l’éducation ont dénoncé le « fossé » entre les objectifs affichés et les mesures prévues pour les atteindre.
Par ailleurs, Patrick Gérard, directeur de l’enseignement scolaire, qui a mené la réunion en l’absence du ministre, aurait notamment précisé que s’agissant de la réforme du baccalauréat, « rien n’était arrêté », et qu’un groupe de travail sur ce thème serait formé, sous la responsabilité d’un président d’université. Il aurait également précisé que l’EPS et les arts à l’école ne seraient pas supprimés.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.