Carte scolaire 2005 : réactions des syndicats

- Appel à des actions d’ampleur

« La création de 700 postes prévus au budget 2005 ne permettra ni de faire face à la poussée démographique ni de répondre aux besoins qui restent insatisfaits », déclare le SNUIPP. « L’enseignement du premier degré est confronté à une forte hausse des effectifs. 51 000 élèves supplémentaires sont attendus dans les écoles maternelles et élémentaires », ajoute le syndicat. Le SE-UNSA, estime pour sa part que « l’insuffisance patente de moyens aboutira à des redéploiements ravageurs » dans le premier degré, et que « la rentrée 2005 s’annonce catastrophique à tous les niveaux du second degré ». Le syndicat appelle d’ores et déjà ses adhérents à préparer des actions d’ampleur pour défendre le service public d’Education nationale. Enfin, le SNES-FSU souligne que « la diminution des dotations attribuées va bien au-delà de ce que le ministère de l’Éducation nationale justifie par la baisse démographique. » En effet, « pour 42 500 élèves en moins, 5 640 postes sont supprimés dans le second degré, alors que l’application stricte des critères ministériels conduirait à 3 000 suppressions », calcule le syndicat. Il craint de ce fait « l’amplification des problèmes déjà rencontrés à la rentrée 2004 ».

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.