Nouvelles réactions au projet de réforme de l’école

- Les syndicats majoritairement opposés au projet de loi d’orientation

La majorité des syndicats réaffirme leur opposition au projet de loi d’orientation sur l’école présenté par François Fillon. Le SNES-FSU estime que ce texte remet en cause le sens même du métier d’enseignant et craint le tri sélectif des élèves. Le syndicat déplore les menaces qui pèsent sur les statuts des professeurs de lycée et de collège. A propos de la réforme du baccalauréat, l’organisation syndicale affirme que le contrôle continu conduirait à un bac qui perdrait sa valeur de diplôme national et que l’organisation du contrôle continu compliquerait encore plus le fonctionnement des établissements. Le SNPDEN se félicite des objectifs ambitieux de la future loi d’orientation mais constate des mesures déplorables dans le rapport annexé au projet. Les chefs d’établissements critiquent ainsi l’organisation de la classe de troisième, l’abandon des TPE (travaux personnels encadrés) en terminale ou encore l’introduction d’une note de vie scolaire qui mélange des aspects disciplinaires à l’évaluation. Le collectif « Sauvez les lettres » estime pour sa part que le projet de loi « méprise l’instruction en la soumettant à des priorités sociales et économiques ». L’organisation s’oppose ainsi à la création d’un conseil pédagogique, au contrôle continu au bac ou au retour du redoublement dans les prérogatives des enseignants.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.