Ecole à 2 ans

Scolarisation dès 2 ans, oui, pour réduire les inégalités sociales et culturelles, mais pas n'importe comment, c'est à dire pas comme on le fait aujourd'hui: mettre 30 voire 40 enfants dans la même salle de classe 6 heures par jour au moins avec un enseignant et une ATSEM (dans le meilleur des cas) montre à quel point l'Education Nationale n'a pas la moindre idée de ce qu'est un enfant de 2 ans: presqu'encore un bébé.


J'enseigne en maternelle, je connais bien cette tranche d'âge. L'école de mes rêves pour les 2 ans:


Une salle de classe chaleureuse communiquant avec un dortoir aménagé de petits coins préservant l'intimité, et avec une salle de motricité équipée de matériel adapté. Cette structure, particulièrement bien insonorisée, ne devrait accueillir qu'un nombre réduit d'enfant, 2 adultes pour une quinzaine. Elle pourrait être située entre la crèche et l'école maternelle. Les enseignants ne devraient donner du travail sur feuille photocopiée que de façon exceptionnelle, et uniquement sur grand format. A 2 ans, on en est encore à l'âge de l'expérimentation et de la découverte sensori-motrice. Avant de donner des outils scripteurs aux enfants, laissons-les barbouiller, tartiner, et redécouvrir l'espace feuille , avant de leur donner des ciseaux, laissons-les déchirer, griffer et faire le tour de leurs capacités manuelles.


Des auteurs en parlent bien mieux que moi; mais cessons de dire oui ou non sans préciser de quoi l'on parle; je ne crois pas que ce soit la scolarisation à 2 ans qui rendent les enfants violents, mais bien plutôt le cadre dans lequel on les contraints, et surtout et avant tout les exemples que la société leur donne au quotidien. Il faut arrêter de rendre l'école responsable de tous les maux, elle n'est que le creuset qui donne un reflet de l'avenir que notre société se prépare.

Scolarisation dès 2 ans, oui, pour réduire les inégalités sociales et culturelles, mais pas n’importe comment, c’est à dire pas comme on le fait aujourd’hui: mettre 30 voire 40 enfants dans la même salle de classe 6 heures par jour au moins avec un enseignant et une ATSEM (dans le meilleur des cas) montre à quel point l’Education Nationale n’a pas la moindre idée de ce qu’est un enfant de 2 ans: presqu’encore un bébé.

J’enseigne en maternelle, je connais bien cette tranche d’âge. L’école de mes rêves pour les 2 ans:

Une salle de classe chaleureuse communiquant avec un dortoir aménagé de petits coins préservant l’intimité, et avec une salle de motricité équipée de matériel adapté. Cette structure, particulièrement bien insonorisée, ne devrait accueillir qu’un nombre réduit d’enfant, 2 adultes pour une quinzaine. Elle pourrait être située entre la crèche et l’école maternelle. Les enseignants ne devraient donner du travail sur feuille photocopiée que de façon exceptionnelle, et uniquement sur grand format. A 2 ans, on en est encore à l’âge de l’expérimentation et de la découverte sensori-motrice. Avant de donner des outils scripteurs aux enfants, laissons-les barbouiller, tartiner, et redécouvrir l’espace feuille , avant de leur donner des ciseaux, laissons-les déchirer, griffer et faire le tour de leurs capacités manuelles.

Des auteurs en parlent bien mieux que moi; mais cessons de dire oui ou non sans préciser de quoi l’on parle; je ne crois pas que ce soit la scolarisation à 2 ans qui rendent les enfants violents, mais bien plutôt le cadre dans lequel on les contraints, et surtout et avant tout les exemples que la société leur donne au quotidien. Il faut arrêter de rendre l’école responsable de tous les maux, elle n’est que le creuset qui donne un reflet de l’avenir que notre société se prépare.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.