Réactions de la PEEP et la FCPE à la réforme de l’école

- Les fédérations de parents d'élèves reçues par le ministre

La PEEP se réjouit d’avoir pu rencontrer le ministre de l’Education nationale le 1er décembre dans le cadre des consultations sur la loi d’orientation et de programmation pour l’école. Le ministre a rassuré la fédération en affirmant que les parents font partie de la communauté éducative.
En revanche, la PEEP a réitéré son opposition à la suppression des TPE (travaux personnels encadrés). À ce titre, elle dénonce les « excuses fluctuantes » du ministère et affirme que ce n’est qu’une question de budget. La fédération s’oppose aussi à l’orientation au niveau de la troisième et préconise un travail sur l’orientation « plus en amont ».
La FCPE de son côté déplore un texte « particulièrement moralisateur qui sent bon le passé et manque de dynamisme ». La fédération déplore que l’argument budgétaire « justifie tout et n’importe quoi ». Elle estime que les propositions concernant les remplacements de moins de trois semaines d’enseignants absents ne seront pas d’une grande efficacité.
La fédération demande la réécriture de l’article 1 du projet de loi qui stipule que « la Nation fixe à la communauté éducative comme objectif prioritaire de l’éducation donnée à chaque élève la conscience de ce que chacun doit aux valeurs fondatrices de la République ». La FCPE demande que l’on n’impose pas ces valeurs mais plutôt qu’on les discute et les comprenne.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.